Une chute qui coûte le podium de grand prix à Mathys Boisramé

Une chute qui coûte le podium de grand prix à Mathys Boisramé

Une chute spectaculaire, à pleine vitesse, a coûté la seconde place de journée à Mathys Boisrame ce mercredi lors de la septième épreuve du championnat du monde de Motocross à Faenza, en Italie; une chute qui survient alors que Mathys était sur le point de signer son meilleur résultat de grand prix en mondial MX2.

Le jeune français avait réalisé une belle course en première manche; parti sixième, Mathys parvient à terminer cinquième sur le tracé ultra rapide et technique de Faenza. À l’attaque en deuxième manche, Mathys n’est que huitième dans le premier virage mais remonte déjà en cinquième position au terme du premier tour. En signant les meilleurs tours à plusieurs reprises en début de course, il parvient à remonter jusqu’en troisième position et revient dans la roue arrière du duo de tête.

Après 20 minutes de course, et profitant de l’erreur de Jago Geerts, Mathys Boisramé s’empare de la seconde position et voit son meilleur résultat de carrière en grand prix se profiler à l’horizon. Malheureusement, et alors qu’il ne reste plus que 3 tours à parcourir, Mathys perd le contrôle de sa Kawasaki dans une descente et chute lourdement. Sonné – mais pas blessé – Mathys n’est pas en mesure de continuer. Malgré cet abandon en seconde manche, Mathys Boisramé parvient à gagner une place au classement provisoire en débordant son coéquipier Roan Van de Moosdijk pour le gain de la cinquième position.

Mathys Boisramé

“J’ai roulé trop agressivement lors de la séance d’essais chronos donc je n’ai signé que le septième temps mais j’ai renversé la vapeur lors des manches. Mon départ en première manche a été plutôt correct et j’étais quatrième pendant un temps, mais j’ai eu mal aux avant-bras et j’ai dû me contenter de la cinquième position. On a apporté quelques modifications aux réglages de mes suspensions pour la deuxième manche, et même si mon départ n’était pas terrible, j’avais de bien meilleures sensations et je suis parvenu à prendre la seconde position. Malheureusement, à trois tours de la fin, j’ai fait une erreur dans une descente; J’allais bien mais le personnel médical est venu et ne m’a pas laissé remonter sur la moto pour terminer la course. Je suis déçu de mon erreur mais je n’ai rien de cassé et il y a une autre épreuve dimanche.”

Une journée difficile avec des chutes pour tous les pilotes de l’équipe F&H Kawasaki en Italie. Mikkel Haarup, troisième des qualifications après avoir mené la majeure partie de la séance, a été impliqué dans une chute à la réception d’un saut à la sortie du deuxième virage de la première manche et, bien qu’il n’ait heureusement rien eu de fracturé, Mikkel n’a pas été en mesure de reprendre la piste de la journée.

Après avoir décroché sa deuxième pole position de la saison lors des essais, Roan van de Moosdijk est également tombé dans le premier tour, ne pouvant éviter l’incident qui impliquait son coéquipier Mikkel Haarup. Il a été contraint d’abandonner la première manche quelques tours plus tard après avoir endommagé sa moto lors de l’accrochage. Pris en sandwich par d’autres concurrents dans le premier virage de la deuxièmemanche, Roan Van de Moosdijk n’a eu besoin que d’un tour pour passer de la 17ème à la 12ème position avant de chuter et de rejoindre de nouveau la course en 28ème position. Attaquant sans relâche pour le reste de la manche, Roan égale les temps chronos du top 3 et termine finalement 13ème.

Roan Van de Moosdijk est maintenant sixième du provisoire, Mikkel Haarup, onzième.

Roan van de Moosdijk

“La journée a bien commencé avec le meilleur temps aux essais chronos, mais la première manche a été une répétition de dimanche dernier. Un départ correct aux alentours de la huitième position, mais il y a ensuite eu un cafouillage dans le second virage; J’étais déjà en l’air, je n’avais pas d’endroit où aller et j’ai atterri sur un pilote. J’étais dernier et je suis revenu dans les points, mais la moto était endommagée, donc j’ai dû m’arrêter. Dans la deuxième manche, mon départ était similaire mais je suis sorti de la piste lors du premier tour. Puis je suis de nouveau tombé assez fort; J’étais bon dernier quand je suis revenu dans la course mais je suis revenu jusqu’à la treizième place. Ça a été une journée difficile, mais je suis déjà concentré sur dimanche pour inverser la tendance.”

Mikkel Haarup

“Je me suis mis trop de pression ces dernières semaines; Je peux la gérer à l’entraînement et essayer de me détendre davantage, mais je ne peux pas tout changer complètement du jour au lendemain. Ce matin, je me sentais beaucoup mieux que le weekend dernier; J’ai trouvé un bon flow, trouvé mes trajectoires et j’ai signé un chrono rapidement pour m’adjuger le troisième choix de grille mais ma journée a été assez courte ! J’étais dans le top 10 au départ de la première manche mais un pilote devant moi n’a pas sauté alors je lui suis atterri dessus et j’ai chuté assez fort. Je vais bien ce soir et je suis heureux de ne pas avoir de fracture, mais j’étais trop secoué pour prendre le départ de la deuxième manche.”

Via Kawasaki, adapté par dailymotocross – Images: Niek Kamper

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Médias